Aller au-delà de la préfabrication et de la construction préusinée Habitation nordique, Inukjuak – Philippe Gagnon

Les systèmes constructifs industrialisés (SCI), une avenue pour mieux bâtir durablement. Alors que la préfabrication et la construction préusinée indiquent surtout que la majorité du travail est effectuée en usine, les SCI vont plus loin.

Alors que la préfabrication et la construction préusinée indiquent surtout que la majorité du travail est effectuée en usine, les systèmes constructifs industrialisés (SCI) vont plus loin en s’adressant aux stratégies et technologies de l’industrialisation afin de recruter les quantités requises pour amortir des procédés capables de simplifier la production en plus d’assurer la qualité et de réduire les coûts.

L’École d’architecture de l’Université de Montréal offre une séquence de trois cours à options portant spécifiquement sur les systèmes constructifs industrialisés (SCI). Dirigée par le professeur Roger-Bruno Richard, la séquence se décline comme suit :

Le cours de base Industrialisation du bâtiment 

Le cours Industrialisation du bâtiment porte sur l’application des stratégies et technologies de l’industrialisation à la réalisation d’une architecture de qualité accessible au plus grand nombre et adaptable aux spécificités de chacun dans l’espace et le temps. Le cours explique le fonctionnement d’une organisation générique axée sur l’agrégation du marché, les procédés de fabrication industrialisés, l’interaction entre les détails normalisés et la génération de bâtiments individualisés répondant à des contextes distincts de même que la contribution majeure des SCI à l’agenda du développement durable ; le tout complété par un survol des principaux systèmes présentement ou prospectivement disponibles dans le monde.

Le séminaire en technologie du bâtiment – Version intensive au Japon

Le séminaire en technologie du bâtiment donne à l’étudiant l’occasion de constater sur place l’efficacité de l’industrialisation dans le domaine du bâtiment. Le Japon détient le leadership mondial tant en industrialisation du bâtiment qu’en adaptabilité résidentielle ; et ce depuis plus de quatre décades. C’est pourquoi la version intensive au Japon du séminaire y organise une série de visites d’usines, de prototypes et de centres de recherche. Au retour, chaque participant prépare un rapport détaillé décrivant une des visites effectuées et proposant une extrapolation applicable au contexte climatique/culturel/opérationneldu Québec. Par la suite, une exposition publique de ces rapports est présentée au pavillon de la Faculté de l’aménagement.

Le séminaire est organisé conjointement avec le Laboratoire Matsumura-Fujita de l’Université de Tokyo et en collaboration avec la Délégation générale du Québec à Tokyo. Les étudiants reçoivent une aide financière de la Direction des affaires internationales (DAI) de l’Université de Montréal.

L’atelier en systèmes constructifs industrialisés

Sur le thème « Mieux loger le plus grand nombre », l’atelier offre aux étudiants l’occasion d’appliquer un système constructif industrialisé à un prototype résidentiel de type unifamilial juxtaposé ou multilogements sur un site de leur choix, au Canada ou ailleurs dans le monde.

Le projet vise l’optimisation de l’interaction entre les vecteurs fonctionnels et technologiques, c’est-à-dire entre le produit et le procédé. Les étudiants sont invités à diriger les détails normalisés d’un SCI vers la génération de bâtiments résidentiels individualisés et reconfigurables sans démolition. Le volet technologique est notamment alimenté par le cours Industrialisation du bâtiment.

L’atelier est basé sur une approche systémique, démarche déductive où la compréhension de l’objectif agit comme indicatrice des éléments qui vont permettre de l’atteindre, eu égard à son contexte. Voici quelques exemples de projets étudiants (2016 à 2019).

Secteur Angus, Montréal – Elliott Nunes et Marc-André Gosselin, automne 2018

Ensemble d’édifices multilogements horizontaux en « U » s’inscrivant dans l’écoquartier du technopole Angus. Système de modules volumétriques à ossature d’acier aux arêtes et panneaux d’enveloppe interchangeables permettant l’individualisation des façades.

Habitation nordique, Inukjuak – Philippe Gagnon, automne 2019

Deux bâtiments comprenant chacun quatre logements de deux chambres et quatre maisonnettes de quatre chambres, implantés sur un vaste terrain en pente dans le village d’Inukjuak au nord du Québec. Système de modules volumétriques en CLT préusinés au sud du Québec et transportés par bateaux. L’enveloppe constituée de panneaux sandwich en polymère recyclé est installée une fois parvenue sur le site.

Revitalisation à Fort McMurray, Alberta – Maria Artin et Myriam Deslauriers, automne 2016

Maisons de ville à Fort McMurray (Alberta) conçues dans la foulée de l’incendie majeur ayant dévasté cette ville en 2016. Adaptabilité à répondre rapidement et efficacement à une situation d’urgence ou à un scénario de vie quotidienne. Système de poutres & colonnes en bois lamellé complétées par des panneaux de CLT et une enveloppe de panneaux sandwich préusinés.

Terrasses horizontales, Yellowknife – Virginie Mathieu, automne 2019

Projet multilogement horizontal privilégiant la double orientation axée sur une fenestration sud et est tout en offrant de grandes terrasses extérieures. Un aménagement intérieur flexible permet de s’adapter aux besoins des usagers à travers le temps. Système de poutres et colonnes en bois lamellé complétées par des panneaux en CLT et une enveloppe de panneaux sandwich préusinés. Le système comporte uniquement des ancrages mécaniques afin de faciliter le démontage de la structure et de l’enveloppe, voire d’agrandir ou déplacer le projet ailleurs.

335 East 6th Street, New York – Anthony Harvey et Remy Leonard, automne 2016

Ensemble composé de douze penthouses étalés sur trois étages et posés sur les toits de trois immeubles datant de la fin du 19e siècle dans le quartier East Village à New York, en respectant le contexte patrimonial du secteur et en évitant toute démolition. Système de modules volumétriques à ossature d’acier aux arêtes et mur-rideau en aluminium-verre. Les modules sont appuyés sur les murs porteurs existants de maçonnerie.

Quadrilatère, Marrakech, Maroc – Hajar Haddour, automne 2019

Édifice multifamilial horizontal de quatre étages générant une grande cour intérieure carrée. Regroupement de logements plain pied et maisonnette incluant une zone commerciale au rez-de-chaussée de la façade principale. Système principalement constitué de panneaux porteurs en CLT avec blocs de service volumétriques longitudinaux agissant également comme contreventement. Recours à des poutres & colonnes en bois lamellé pour les logements en coin.

MT90 - Megatree90, Tokyo – Jeremy Chui et Michael Barret, été 2017             

Démonstration d’une application résidentielle à haute densité où chaque logement est de type maisonnette et complété par une grande terrasse privée. La tour d’habitations contient 90 logements organisés de façon efficace et minimaliste selon les dimensions usuelles japonaises. Système où les maisonnettes sont composées de quatre capsules volumétriques MISAWA HYBRID à ossature d’acier aux arêtes et insérées à l’intérieur d’une mégastructure verticale formée d’éléments « joints intégrés » préusinés en béton. L’objectif de MT90 est de démontrer l’application d’un bâtiment résidentiel allant au-delà̀ de la capacité́ du système d’origine, tout en gardant une cohérence à l’égard des critères et des intentions architecturales.

Articles récents

Le bâtiment – Un poids lourd environnemental

Le bâtiment – Un poids lourd environnemental

Jean-Marie Hauglustaine, spécialiste des enjeux énergétiques et climatiques, a lancé la discussion sur le constat que « le secteur du bâtiment [est un] poids lourd environnemental ».


Lire la suite
Rupteurs de pont thermique – L’exemple de la coopérative Métisse

Rupteurs de pont thermique – L’exemple de la coopérative Métisse

L’utilisation de rupteurs de pont thermique pour des logements abordables envoie le message que ces produits conviennent à tous types de bâtiments.


Lire la suite
La réduction de l’empreinte carbone – La solution de notre partenaire publicitaire DuPont

La réduction de l’empreinte carbone – La solution de notre partenaire publicitaire DuPont

DuPont publie les données sur le carbone incorporé des produits polystyrène extrudé (XPS) disponibles au Canada.


Lire la suite

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte