Une première coopérative agricole dédiée à la production d’énergie renouvelable Futur complexe de biométhanisation à Warwick. Source : Génitique

La coopérative agricole Agri-Énergie Warwick sera la première au Québec à transformer le lisier et le fumier, combinés à des résidus organiques d’entreprises de la région, en gaz naturel renouvelable (GNR).

La mise en place du complexe de biométhanisation agricole coopératif permetta aux membres de diversifier leurs sources de revenus et de participer à la transition énergétique québécoise. Ce projet au coût de 12 M $ développé et opéré par Coop Carbone permettra à une dizaine de producteurs agricoles de réduire leurs émissions de GES. Pour ce faire, la construction du complexe de biométhanisation permettra de produire 2,3 millions de m3 de GNR et de réduire les émissions de GES de 6 500 t. éq CO2 annuellement soit l’équivalent de retirer 1 500 voitures des routes. La conception, la construction et la mise en service du complexe sont assurées par Génitique, un expert dans la réalisation de projets de biométhanisation.

Énergir s’est engagée à acheter la totalité de la production de GNR de la coopérative pour une durée de 20 ans et à l’injecter dans son réseau de distribution gazier. La construction du complexe débutera au printemps 2020 pour une mise en service à l’automne 2020.

Ce premier projet de biométhanisation agricole est rendu possible grâce au soutien de nombreux partenaires et collaborateurs, dont le gouvernement du Québec, Mouvement Desjardins, Investissement Québec, Fondaction, le Réseau d’investissement social du Québec, La Coop fédérée et le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité.


Articles récents

Bureaux – Pour une localisation écoresponsable

Bureaux – Pour une localisation écoresponsable

Vivre en Ville propose le guide Localisation écoresponsable des bureaux, un outil pour aider les entreprises à faire des choix écoresponsables de localisation de leurs activités.


Lire la suite
La climatisation aggrave le réchauffement climatique

La climatisation aggrave le réchauffement climatique

Une étude scientifique confirme de nouveau l’impact négatif de la climatisation sur le réchauffement climatique.


Lire la suite
Le facteur humain – L’oublié de la performance énergétique des bâtiments

Le facteur humain – L’oublié de la performance énergétique des bâtiments

Un bâtiment, c’est comme une automobile. La consommation énergétique du véhicule dépend du comportement du conducteur, et il y a sur la route autant de conducteurs que de comportements.


Lire la suite
Magazine FORMES
6 numéros pour seulement 29,95 $

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte