Aluminium et produits de finition – Quand la créativité rencontre la matérialité Photo : Muraluxe / Design par Lucie-Rose Lévesque

Alors que Dempsey Montigny, cofondateur de Muraluxe, cherchait une solution afin de poursuivre au mur les motifs de ses planchers en époxy, il a mis au point une technique innovante de fabrication de panneaux décoratifs en aluminium imprimés et sur mesure. La galerie d’images de Muraluxe offre mille possibilités de textures, telles que le béton, le bois et la pierre. On peut aussi créer des paysages invitants ou utiliser des photos personnelles.

Des caractéristiques distinctives

Les panneaux, imprimés en grand format allant jusqu’à 6 pi sur 10 pi, sont recouverts d’un enduit de protection qui garantit leur longévité. Offrant une belle résistance à l’eau et à la chaleur, ils trouvent facilement leur place dans la salle de bain (panneaux de douche), comme dosseret de cuisine ou même manteau de foyer. Ils remplacent judicieusement la céramique (adieu coulis !), sont légers et très faciles à installer, même sur des surfaces qui ne sont pas parfaitement droites.

Au-delà de ses propriétés fonctionnelles, Muraluxe offre surtout aux designers, architectes et clientèles résidentielles la liberté d’imprimer… tout ce qu’ils désirent. « On veut sortir des sentiers battus, créer l’inattendu et raconter des histoires avec les imprimés, précise Dempsey Montigny. Chez nous, la forme est aussi importante que le fond. » Nathalie Couture, décoratrice d’intérieur depuis vingt-sept ans, a eu un coup de foudre pour le produit. « Les possibilités d’application sont illimitées, note-t-elle. J’ai la liberté totale de créer. Dans mes conceptions, je recherche l’authenticité et chaque idée est unique. D’ailleurs, il suffit que je contacte Muraluxe avec mon idée et on trouve une solution sur mesure. » La designer a utilisé le produit sur des contremarches, un plafond suspendu, une porte vitrée, etc.

Une ambiance singulière grâce à la polyvalence du produit – Photo : Muraluxe.

La fructueuse collaboration avec l’artiste Alex Perno est une autre preuve éloquente de l’usage créatif des panneaux. « Il est venu nous voir pour un projet d’impression à partir d’un montage photo, raconte M. Montigny. On a tellement aimé son travail qu’il est maintenant un collaborateur de l’entreprise ! » D’ailleurs, d’autres artistes québécois signeront de nouvelles compositions exclusives pour Muraluxe au cours des mois à venir.

Originalité et durabilité, donc. Avec en main ces précieux atouts, l’entreprise en croissance ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, affirme M. Montigny. « Nous voyons bien au-delà des panneaux de douche. On veut devenir la référence pour le revêtement mural. D’ailleurs, nous développons actuellement de nouveaux types de produits innovants qui seront sur le marché très bientôt. » L’entrepreneur souhaite doubler ses points de distribution au Québec dans la prochaine année.

Les panneaux permettent également l’habillage de grandes surfaces dans les pièces de vie – Photo : Muraluxe.

Un investissement sensé

Et qu’en est-il des coûts ? « On a différentes gammes pour tous les budgets, répond M. Montigny. Ce qui coûte cher habituellement, c’est la main-d’œuvre. Avec Muraluxe, on sauve énormément sur l’installation. Il n’y a pas de coulis, pas de poussière, c’est rapide et hyperfacile à installer. » L’auto-installation est d’ailleurs à portée de main pour la clientèle résidentielle. Il suffit d’avoir du silicone et un couteau utilitaire de type exacto. De plus, l’usine trifluvienne de huit employés réussit à produire les commandes en trois semaines, un délai plus que raisonnable pour du sur-mesure. Cela inclut l’impression, l’application de la protection, le séchage et l’emballage.

Des résultats élégants sans céramique – Photo : Muraluxe / Design par Lucie-Rose Lévesque.

Muraluxe a le vent en poupe et poursuit son ascension. « On réussit à produire de la qualité, sans avoir à utiliser des matériaux plus coûteux et moins écolos », précise le jeune entrepreneur. Tout est en place pour embellir les murs avec audace et créativité.


Articles récents

Boucles énergétiques – Deux études de cas

Boucles énergétiques – Deux études de cas

Boucles énergétiques. FORMES propose deux études de cas : la coopérative Dorimène à l’échelle du bâtiment et Angus à l’échelle du quartier.


Lire la suite
Réglementation énergétique – Points forts, points faibles !

Réglementation énergétique – Points forts, points faibles !

Les concepteurs de bâtiments doivent se conformer au nouveau chapitre I.1, Efficacité énergétique du bâtiment. Philippe Hudon, président d’Akonovia, résume ici les principes de cette réglementation.


Lire la suite
UP STRAW – Un bâtiment vitrine de la construction biosourcée

UP STRAW – Un bâtiment vitrine de la construction biosourcée

Dans le cadre de l’édition 2021 du Rendez-vous des écomatériaux, Hervé-Jacques Poskin, directeur du Cluster Eco-Construction, a présenté ce bâtiment, vitrine de la construction biosourcée.


Lire la suite

Restez informé avec
notre infolettre

M’inscrire...
Merci pour votre inscription, vous devez maintenant confirmer votre abonnement par courriel. Consultez votre boîte de réception.

Vous n’avez pas de compte ?

Créer un compte